Parallels Desktop, VirtualBox, VMware Fusion

Pour ceux et celles qui désirent lancer Windows sur leur Mac, mais sans pour autant devoir redémarrer à chaque fois pour être dans Windows seulement, l’installation d’une machine virtuelle est la solution envisageable.

J’ai Windows sur ma machine, et je ne m’en sers que pour deux choses; jouer à des jeux vidéos, puis utiliser Microsoft Visio, à défaut de n’avoir aucune version pour Mac.

Lorsque je désire jouer à des jeux vidéos, je vais absolument booter dans Windows, histoire d’avoir le plus de ressources disponible pour mon jeu. Par contre, si je désire travailler dans Visio, cela devient chiant de toujours à avoir sortir d’OS X, pour utiliser qu’un logiciel, puis retourner dans OS X, pour continuer de travailler.

J’ai donc testé les trois solutions les plus populaires de machines virtuelles disponibles pour OS X.

Virtual Box (http://www.virtualbox.org/)

Virtual Box, bien que la solution la plus intéressante, car elle intègre Windows à votre environnement d’OS X (voir photo), est en soit la solution la plus limitée.

Virtual Box ne vous permet que d’installer une nouvelle machine virtuelle, elle ne peut pas utiliser votre partition de Bootcamp existante, n’y non plus booter une partition de Windows non-Bootcamp existante(comme utilisé lors d’un TripleBoot). Donc je recommanderai cette solution, pour ceux qui n’ont pas l’intention d’installer Bootcamp sur leur ordinateur.

Virtual Box est gratuit.

Parallels Desktop (www.parallels.com)

Parallels Dekstop est une des deux solutions les plus populaires. Elle permet d’installer une machine virtuelle sur votre Mac, mais permet également de lancer votre partition Bootcamp. Cependant, elle ne peut pas lancer une partition Windows non-Bootcamp, comme utilisé lors d’un TripleBoot.

Cette solution est donc parfaite pour ceux et celle qui n’ont pas l’intention de faire un TripleBoot sur leur machine.

Parallels Desktop n’est pas gratuit, vous devrez débourser 50$ USD (dollars américains).

VMware Fusion (www.vmware.com)

VMware Fusion est selon moi LA solution. Elle vous permet d’installer une machine virtuelle, d’utiliser votre partition Bootcamp, et même d’utiliser une partition de Windows déjà présente non-Bootcamp, comme lors d’un TripleBoot.

Ce qui fait la différence entre une partition Bootcamp et une qui n’en est pas, c’est tout simplement si votre disque dur a été partitionner avec Bootcamp avant d’installer vos systèmes d’exploitations.

Lorsque vous avez un TripleBoot, VMware Fusion détectera votre partition Windows en tant que partition Bootcamp. Vous pourrez démarrer votre machine virtuelle à partir de cette partition. La première fois que vous démarrerez votre partition Windows, VMware Fusion vous dira qu’il s’agit d’une partition Bootcamp non valide, mais vous laissera le choix de continuer ou d’annuler. Vous n’avez qu’à continuer, et le tour est joué.

Votre partition Windows disparaîtra de votre Finder et deviendra votre machine virtuelle.

Vous devez débourser 80$ USD pour VMware Fusion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *