Comment déverrouiller automatiquement Seahorse dans LinuxMint?

Je tiens à préciser que la manipulation suivante, est selon moi une importante lacune en sécurité. Je partage tout de même la manipulation, au cas où vous avez un besoin spécifique que je n’ai encore pu identifier, qui est logique d’utiliser ce script.

Je tiens également à précisé que ceci fonctionne dans LinuxMint 17.1, donc également dans Ubuntu 14.04 LTS.

Qu’est-ce que Seahorse?

Seahorse est le nom du programme dans Ubuntu et LinuxMint qui gère et conserve tous les mots de passes que vous sauvegardez sur votre ordinateur. C’est l’équivalent du « Trousseau d’accès » ou « Keychain » en anglais sur Mac OS X. Sous LinuxMint, il se nomme « Mots de passe et clés » dans le menu principal.

Puisque ce dernier renferme et protège les mots de passes sauvegardés sur votre ordinateur, ce qui suit est d’un risque important pour la sécurité, puisqu’il vous permettra de déverrouiller automatiquement lors de l’ouverture de session votre trousseau d’accès. Ce qui veut dire que vous n’aurez pas besoin d’entrer le mot de passe de Seahorse pour avoir accès aux mots de passes sauvegardés. Si vous êtes certain de ne jamais vous faire voler votre ordinateur, puis d’être le seul utilisateur de votre ordinateur, que personne ne peut sauter dessus pour fouiller pendant que vous êtes sur le trône, ce qui suit peut vous être utile si vous êtes trop paresseux pour entrer le mot de passe Seahorse pour que les mots de passes sauvegardés soient utilisés.

Créer le script

  1. gedit ~/.unlockseahorse
  2. Entrez le texte suivant et sauvegardez.
    #!/usr/bin/python

    import gnomekeyring
    gnomekeyring.unlock_sync(None, ‘motdepasseseahorse’);


    Remplacez « motdepasseseahorse » par votre mot de passe du trousseau d’accès.
  3. chmod +x ~/.unlockseahorse
  4. Allez dans Paramètres système -> Applications au démarrage.
  5. Cliquez sur le bouton « Ajouter ».
  6. Donnez-lui un nom, cela peut être ce que vous voulez.
  7. Pour la commande, entrez « ~/.unlockseahorse ».
  8. Pas besoin d’ajouter de commentaire ou de délais de démarrage, appuyez sur le bouton « Ajouter ».
  9. C’est fait, nous venons de créer un fichier invisible à l’emplacement ~/ qui s’appelle .unlockseahorse. Ce dernier contient le script. Nous avons ensuite donné les droits d’exécution au fichier, et pour terminé, nous lui avons dit de s’exécuter lors du démarrage à l’ouverture de session.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *