Comment augmenter de 128 bits à 256 bits l’encryption Bitlocker?

Note: Pour que ce paramètre soit effectif, la configuration suivante doit être effectuée avant l’activation de Bitlocker qui entrainera le chiffrement total du lecteur.

Par défaut, Bitlocker chiffre les données de vos disques en 128 bits. Avec la puissance des ordinateurs d’aujourd’hui, 128 bits n’est plus vraiment ce que l’on pourrait appeler impénétrable. Cet article vous montrera comment configurer Bitlocker pour qu’il encrypte vos lecteurs en 256 bits.

  1. Démarrer – > Exécuter…
  2. Tapez gpedit.msc et cliquer sur OK
  3. Dirigez-vous vers Configuration ordinateur + Modèles d’administration + Composants Windows + Chiffrement de lecteur Bitlocker
  4. Le paramètre qui nous intéresse est: Sélectionner la méthode et la puissance de chiffrement des lecteurs
    bitlocker3
  5. Activez ce paramètre et sélectionnez: AES 256 bits avec diffuseur
    bitlocker4
  6. Appliquez et redémarrez l’ordinateur.

Voilà, à l’activation de Bitlocker, votre disque sera chiffré en 256 bits.

Commentaires

  1. «  » Avec la puissance des ordinateurs d’aujourd’hui, 128 bits n’est plus vraiment ce que l’on pourrait appeler impénétrable «  »

    Tu devrais revoir ta copie je pense , voici un un article qui dit le contraire pour moi 😉 je cite :

    « Les chercheurs ont publié une méthode d’attaque permettant de récupérer la clé secrète utilisée pour un chiffrement AES et ce de manière cinq fois plus rapide que dans les estimations des experts en raccourcissant l’algorithme AES de deux bits.

    L’attaque serait applicable à toutes les versions du chiffrement AES.

    Cependant, malgré la rapidité de la méthode, elle reste très complexe et difficilement réalisable en utilisant les technologies actuelles. « Avec un trillion de machines, chacune pouvant tester un milliard de clés par seconde, cela prendrait plus de deux milliards d’années pour récupérer une clé AES 128 bits », expliquent les chercheurs.  »
    source : http://www.developpez.com/actu/36169/Le-chiffrement-AES-cracke-par-des-chercheurs-francais-belges-et-de-Microsoft-la-methode-reste-tres-complexe/

    On n’a encore le temps de voir venir … 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *