Comment désactiver le Link Power Management de Intel Rapid Storage Technology?

Je me demande comment commencer cet article, hum, ok, allons-y!

J’ai récemment échangé mes disques durs Raptor pour des SSDs Intel de 3e génération. Dans mon dernier article (que j’ai pondu il n’y a de cela que quelques minutes), j’ai eu droit à un problème de détection de mes nouveaux SSDs dans le BIOS. Hors, je n’étais pas au bout de mes peines, j’ai également eu un autre problème qui touche beaucoup plus de gens et pour qui cet article leur sera très intéressant.

Commençons par expliquer ce que j’ai fais. J’ai installé qu’un seul SSD afin de pouvoir faire une installation fraîche de Windows 7, car évidement, tout le monde sait qu’installer Windows lorsque d’autres disques sont présent peut mener à bien des problèmes.

Le tout c’est très bien déroulé, j’ai installé mes pilotes et fait les mises à jours Windows. Ensuite j’ai arrêté mon système et j’y ai branché mon second SSD. C’est là que les problèmes ont commencé.

Après seulement quelques minutes suivant l’ouverture de session Windows, j’ai commencé à avoir des BSOD (Blue Screen Of Death) et des deep freeze. J’ai donc pensé que mon southbridge ICH9R manquait de jus. Je lui ai donc fournis un peu plus de voltage dans le BIOS en le montant à 1.20V.

Malheureusement, ceci n’a pas réglé la situation. Ensuite j’ai pensé que peut-être mon northbridge P35 avait besoin de plus de voltage. Je l’ai boosté jusqu’à 1.55V pour rester dans une configuration saine, puisque 1.6V commence à être dangereux pour griller une chip 90nm. Ceci n’a pas non plus réglé mon problème.

J’ai donc débranché mon second SSD, puis redémarré. Sans surprise, le système n’a eu aucun problème. J’ai donc pensé que j’avais un SSD défectueux qui entraînait un deep freeze de l’ordinateur. Mais avant de lancer la serviette et de retourner au magasin mon second SSD, j’ai décidé d’installer Windows 7 également sur ce dernier, en débranchant l’autre SSD qui était tout à fait fonctionnel.

À ma grande surprise, le SSD n’était pas du tout défectueux. J’ai pu faire mes Windows Updates et installer mes pilotes sans problèmes. Mais dès que je rebranchais l’autre SSD, le système plantait. Je devais donc trouver pourquoi mon ordinateur plantait du moment où j’avais deux SSD de branchés.

Lors de mon investigation digne d’une grande enquête du FBI, j’ai décidé de désinstaller les pilotes AHCI Intel Rapid Storage Technology, puis j’ai redémarré avec les deux SSDs. Abracadabra, tout était fonctionnel!

J’ai donc entrepris comme mission de trouver la cause du problème dans le pilote Intel Rapid Storage Technology. Car après tout, sans ce dernier, il m’est impossible d’avoir le support TRIM pour mes SSDs, ce qui en bout de ligne est une grosse perte en terme de performance à long terme. Durant ma recherche, je suis tombé sur un message sur le forum d’Intel, où un individu (comme dirait Claude Poirier) avait le même problème, mais en RAID1 (mirroir). Ce dernier disait qu’il n’avait aucun problème avec l’ancêtre du Rapid Storage Technology, soit Matrix Storage Manager, mais qu’avec RST, le système avait des deep freeze ou des BSOD. Ceci m’a permit de faire une autre recherche Google; quelles sont les différences entre MSM et RST.

Il s’avère qu’une des différences est liée au LPM (Link Power Management). En gros, ce dernier est spécifié dans la spécification standard SATA, de manière à faire rouler un disque SATA afin qu’il consomme moins d’électricité. Il permet de réduire la consommation électrique du disque quand il n’est pas actif. BINGO! Ceci m’a allumé (comme quoi qu’il n’y a pas que les femmes qui peuvent le faire comme tout geek respectable). D’une part, il y a moi qui a un problème dès que j’ai un second SSD dans mon ordinateur, d’une autre part, il y a un « individu » qui lui a ce problème en RAID1.

Lors d’un RAID1, les deux disques ne sont pas constamment actif. En fait, vous en utilisé un, et le second ne reçoit que de nouvelles données quand vous changez quelque chose sur votre ordinateur. Ce second disque, est donc majoritairement sous alimenté via le LPM. Il en va de même dans ma situation. Puisque je suis en AHCI, et que je boot sur l’un, le second devient un disque slave comme tout autre disque de data que vous pourriez avoir. Ce que j’en conclus donc ensuite, c’est que les bons vieux disques durs, pour qui cette spécification a été conçue supporte mieux cette dernière que les SSDs.

Pour en revenir aux différences entre le MSM et le RST, le LPM est supporté par le MSM depuis la version 7.5, mais était désactivé par défaut jusqu’à la version 10, qui elle devient RST. LPM est activé par défaut dans RST.

Donc la solution pour moi était claire comme de l’air, je devais trouver comment désactiver le Link Power Management dans le Rapid Storage Technology. Au bout du compte, il faut modifier des valeurs dans le registre.

Je vous donne ci-dessous les variables à modifier, si elles n’existent pas, vous devez les créer. Si vous ne voulez pas faire le tout manuellement, copiez-collez le tout dans bloc-notes et renommez l’extension du fichier pour .reg, puis double-cliquez sur ce dernier.


Windows Registry Editor Version 5.00

[HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\CurrentControlSet\services\iaStor\Parameters\Port0]

"LPM"=dword:00000000
"LPMDSTATE"=dword:00000000
"DIPM"=dword:00000000

[HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\CurrentControlSet\services\iaStor\Parameters\Port1]

"LPM"=dword:00000000
"LPMDSTATE"=dword:00000000
"DIPM"=dword:00000000

[HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\CurrentControlSet\services\iaStor\Parameters\Port2]

"LPM"=dword:00000000
"LPMDSTATE"=dword:00000000
"DIPM"=dword:00000000

[HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\CurrentControlSet\services\iaStor\Parameters\Port3]

"LPM"=dword:00000000
"LPMDSTATE"=dword:00000000
"DIPM"=dword:00000000

[HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\CurrentControlSet\services\iaStor\Parameters\Port4]

"LPM"=dword:00000000
"LPMDSTATE"=dword:00000000
"DIPM"=dword:00000000

[HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\CurrentControlSet\services\iaStor\Parameters\Port5]

"LPM"=dword:00000000
"LPMDSTATE"=dword:00000000
"DIPM"=dword:00000000

Veuillez noter que RST doit être installé afin de pouvoir apporter ces modifications. Il va donc de soi que vous débranchiez votre second SSD, le temps d’installer RST, de faire la modification, puis rebranchez votre second SSD et redémarrez.

Ceci a réglé tout mes problèmes de deep freeze et de BSOD avec deux SSDs. Pour d’autres, il faut en plus de cette modification du registre, désactiver la mise en veille des disques durs dans les options d’alimentation de Windows 7 pour régler le problème.

Voici comment faire:

  1. Dans Options d’alimentation (qui se trouve dans votre panneau de configuration), cliquez sur Modifier les paramètres du mode, du mode sélectionné évidement.
  2. Ensuite cliquez sur Modifier les paramètres d’alimentation avancés.
  3. Cliquez sur le petit + à côté de Disque dur.
  4. Mettez la valeur de Arrêter le disque dur après à Jamais.

C’est tout, vous devriez être en business pour utiliser enfin votre ordinateur avec ces nouveaux SSDs.

Commentaires

  1. Bonjour, aprés des heures de recherche je tombe enfin sur un poste intéressent, beaucoup donne des solutions mais seulement lors que les fichiers sont disponible dans le registe hors ce n’était pas mon cas. Je viens de faire ta manip et ADIEU les freeze de 30 secondes…
    Merci beaucoup

  2. Bravo pour cette solution ! J’avais le même problème de freeze et d’écran bleu (BSOD) sur Windows 7 64 bits et 2 disques durs en RAID0 avec RST. Votre solution a fonctionné : plus de freeze, plus de BSOD et un gain très net de rapidité. Merci beaucoup 🙂

  3. Salut Guizmo
    je suis un newbie et ne maitrise en rien les raid et autres configurations complexe. Mais je me suis monté une config simple avec un SSD pour le SE et les appli et un HDD pour les données (pas de raid ni autre chose).
    Par contre j’ai suivi les conseil de ci de là et ai bien vérifié que TRIM était fonctionnel (info forums divers et site Microsoft:
    « invite de commandes, exécutée en administrateur, taper la commande : fsutil behavior query disabledeletenotify
    Si activée, réponse o si non activé , réponse 1 »
    Pour moi la réponse est 0 donc OK TRIM activé.

    je n’ai pas installé Intel RST puisque je n’ai pas de raid et que toutes les infos INTEL ne présentent IRST que pour des configurations en raid ou au pire une config avec le SE sur un HDD et un petit SSD en supplément pour l’hibernation (ce qui n’est pas mon cas).

    Et pourtant dans ton texte tu dits:
    ……. Intel Rapid Storage Technology. Car après tout, sans ce dernier, il m’est impossible d’avoir le support TRIM pour mes SSDs, ce qui en bout de ligne est une grosse perte en terme de performance à long terme.

    Il me semble donc que les deux infos soient contradictoires.

    Qui à raison ?

  4. Salut yan3560,

    Vous avez raison, je vais corriger mon article. Pour que TRIM fonctionne, ça ne vous prend qu’un système d’exploitation le supportant, un SSD le supportant, et que vos ports SATA soient configurés en mode AHCI dans le BIOS de votre ordinateur.

    RST n’apporte que le TRIM lorsqu’on utilise des SSD en RAID0.

    Merci,
    Guizmo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *