Mac OS X Lion: Don’t buy this shit ! (Part 2)

Dans mon dernier article je vous ai parlé de mes mésaventures lors de l’achat et de l’installation de Lion. Dans celui-ci, je vous raconterai mes premières impressions du système après quelques heures d’utilisation.

La première chose qui m’a frappé dans Lion, sont les trois logiciels de base; Mail, iCal et Carnet d’adresses.

Mail

N’étant pas un fan de iOS à la base, vous pouvez être certain que j’ai mordu mes bas en voyant la nouvelle interface de Mail, inspiré de iOS.

Pour des raisons de sécurité et de vie privée, vous comprendrez que j’ai censuré les images de cet article.

Comme vous pouvez voir, la nouvelle interface par défaut de Mail est de vous afficher à gauche la liste des messages, puis à droite le contenu du message. Mais ce n’est pas tout, le contenu du message est affiché comme dans Gmail, ce qui veut dire que vous avez toute l’historique de la conversation en un message. Cette dernière fonctionnalité peut être intéressante pour certains utilisateurs qui aiment comment Gmail affiche les messages en les regroupant en conversations, mais pour moi, c’est très agaçant. La liste de vos boîtes aux lettres n’est plus non plus affichée à gauche.

Il est à noter que la barre d’outil dans le haut que vous voyez à l’écran, n’est pas celle par défaut. Celle-ci est déjà modifiée selon mes préférences et besoins. Voici à quoi ressemble la barre d’outils par défaut.

Si vous regardez bien, Apple a refait la majorité des icônes également, donc sans texte, certaines icônes ne sont pas évidente à deviner (Relever le courrier par exemple).

Dans un autre article je vous expliquerai en détail comment tout remettre Mail.app comme il était dans Snow Leopard, c’est juste chiant à avoir reconfigurer ces préférences car Apple décide d’essayer de nous faire avaler des « améliorations » qui ne font que réduire la productivité.

iCal

iCal n’a pas beaucoup changé. C’est en fait le logiciel qui a le moins de configuration à faire pour le réorganiser comme dans Snow Leopard.

Si ce n’est que le haut du logiciel a maintenant un look de cuivre beige comme un vieux agenda. Je ne sais pas pourquoi Apple a décidé de faire ce changement, mais on est en 2011, je ne connais personne qui utilise encore un agenda, nous sommes à l’heure des téléphones intelligents. De plus, si on utilise un ordinateur, c’est qu’on a pas envie d’utiliser un agenda. Bref, le thème est pas agréable et m’agace.

Il n’est plus possible d’afficher la liste des calendriers en permanence à gauche de l’écran, mais nous pouvons néanmoins y avoir rapidement accès en cliquant sur le bouton Calendriers. Ceci est une bonne idée et laisse plus d’espace pour afficher le calendrier. Utilisant toujours le calendrier en vue mensuelle, les plus gros carreaux pour les journées ne sont pas de refus pour moi.

Il n’est plus possible non plus d’afficher à droite la liste des tâches que vous créez dans Mail. Vous pouvez afficher la liste des Rappels que vous avez entré dans iCal à cet endroit à la place. Ce n’est pas un problème qui m’énerve non plus. Ce qui m’énerve par contre, c’est l’animation d’iCal quand on change de mois de calendrier. Regardez le vidéo.

iCal animation

Du gros eyes candy à l’état pur, qui prend des ressources et n’améliore en rien la productivité et l’expérience de travail.

Carnet d’adresses

Carnet d’adresses est sans aucun doute le logiciel qui me fait le plus chier dans Lion. Son interface a été refait au complet, et il n’y a AUCUNE façon de le remettre comme dans les versions précédentes.

Vue: Liste des contacts

C’est bien beau le petit calepin de téléphone, mais encore là, je ne connais plus personne qui utilise ça. Je ne vois pas l’utilité de mettre un thème comme ça. De plus, on a encore la maudite couleur beige du cuivre de iCal qui fait le contour, Apple aurait au moins pu choisir une autre couleur.

Bien que le look m’énerve, ce n’est pas du tout cela qui me rend dingue. Ce qui me fait royalement perdre mon latin, c’est qu’on ne peut plus ajouter directement un nouveau contact dans un groupe. Vous vous rappelez du Carnet d’adresses dans les versions précédentes de Mac OS X, on sélectionnait le groupe de contacts dans la liste de gauche, puis on cliquait sur le bouton + dans la colonne de droite pour créer un nouveau contact dans ce groupe.

Et bien maintenant ce n’est plus possible, nous devons créer notre contact d’abord, dans la vue de la liste des contacts, car le bouton + pour y ajouter un contact y est, puis ensuite, nous devons aller à la vue de la liste des groupes. On doit ensuite cliquer sur le « groupe » Tous les contacts, trouver dans notre liste interminable de contacts celui qu’on vient de créer, puis le glisser-déplacer vers le groupe désirer à gauche.

Vue: Liste des groupes de contacts

Donc puisqu’on a d’avantage d’étapes à faire pour créer et ajouter un contact dans un groupe qu’auparavant, Apple s’est planté royalement selon moi dans Carnet d’adresses. Surtout quand on a beaucoup de contacts, on est obligé de faire une recherche pour le trouver afin de pouvoir le glisser-déplacer dans le groupe désiré.

Ensuite,  ce sont les nouvelles « améliorations » (je dirais plutôt détériorations inutilisables) clefs de Lion qui m’ont choqué le plus. Je ne peux aucunement comprendre, pourquoi les gens trippent autant sur LaunchPad, MissionControl et les applications plein écran.

LaunchPad

Une des « grosses » fonctionnalité qu’Apple nous a parlé longtemps de Lion, est LaunchPad.

Je dois dire que je ne vois aucunement l’utilité de LaunchPad. J’ai déjà un dossier Applications dans mon Dock qui me donne accès directement à tous les applications installés sur mon ordinateur. LaunchPad n’offre rien de plus, à l’exception du fait qu’on doit utiliser le trackpad pour se promener entre les différentes pages de logiciels, donc techniquement, c’est plus long se rendre à l’application désirée dans LaunchPad, que par le dossier Applications dans le Dock.

Je vous ai joint deux vidéos où je démarre VLC, vous verrez ce que je veux dire.

LaunchPad Dossier Dock

Je ne vois pas pourquoi je me compliquerais la vie avec LaunchPad. De plus, LaunchPad est dans une Space différente, il nous empêche donc de voir nos document ouvert pendant qu’on parcours nos applications. C’est très agaçant car on ne peut pas suivre attentivement un vidéo qu’on serait en train de regarder ou une conversation de messagerie instantanée. Je trouve également les icônes trop petites et l’organisation par défaut n’est pas évidente. L’affichage en ordre alphabétique comme configuration par défaut aurait été beaucoup mieux selon moi.

Vous verrez également que je défile dans le mauvais sens le LaunchPad au tout début. Cela est dût à la super « logique » d’Apple d’implémenter le défilement de iOS dans Lion. Donc la gauche et la droite sont inversé sur le trackpad, pour faire comme sur un iPhone. Le problème avec ça, c’est qu’on ne touche pas à l’écran, mais au trackpad, donc notre cerveau est habitué intuitivement de faire le mouvement habituel qui est intégré depuis plusieurs versions de OS X.

Il existe l’option pour désactiver ce défilement iOS dans les options du trackpad, mais d’après ce que j’ai pu constater, cela désactive le défilement iOS partout, sauf dans le LaunchPad. Ce contrôle stupide semble être hardcodé dans l’application. Bref, LaunchPad est complètement inutile et stupide à mes yeux.

MissionControl (que j’appelle affectueusement MessedControl)

MissionControl est le logiciel qui remplace Spaces et Exposé dans Lion. Exposé est bien la fonction que j’utilise le plus dans Mac OS X, et maintenant qu’il a été remplacé par MissionControl, on s’entend que MissionControl prend le flambeaux. Malheureusement, j’ai trois gros problèmes avec MissionControl, trois problèmes qui rend me rendent beaucoup moins productif.

Pour commencer par le premier, MissionControl ne vous affiche pas les fenêtres minimisés dans le Dock. Ce qui veut dire que si vous minimisez comme moi les fenêtres des applications dans les icônes des applications respectives dans le Dock, vous n’avez plus aucun moyen de savoir combien de fenêtres sont ouvertes dans vos logiciels. Vous ne pouvez plus non plus sélectionner rapidement une fenêtre minimisée, vous devez absolument cliquer sur l’icône de l’application, ce qui maximisera tous les fenêtres de celles-ci, puis ensuite trouver la fenêtre que vous voulez réelement, et finalement, minimiser tous les autres que vous ne vouliez pas maximiser…

En gros, je passe plus de temps à maximiser et minimiser des fenêtres que jamais. Strike 1!

Deuxième gros problème maintenant, MissionControl affiche les Spaces. Puisque je n’ai aucune utilité pour les Spaces, j’ai donc en permanence deux Spaces qui prennent de la place pour rien dans l’écran quand je vais dans MissionControl. La première est celle du bureau, où je travail, et la seconde, c’est le Dashboard. Et oui, le Dashboard est maintenant un Space, donc vous ne pouvez plus voir au travers quand vous l’utilisez. Strike 2!

Mise à jour: Il est possible de désactiver le Dashboard en mode Space et de l’affiche comme dans les versions antérieurs de Mac OS X, je vous expliquerai comment dans un prochain article.

Finalement, le troisième gros problème que j’ai avec MissionControl, c’est qu’il n’est foutrement pas possible de bien travailler avec cet outil quand nous avons plusieurs fenêtres du même logiciel d’ouvert. Ils s’affichent tous en mode « cascade » les unes sur les autres, rendant pratiquement impossible d’y avoir accès. Le maximum de fenêtre de la même application qu’on peut différencier est 3, ensuite vous mourrez. Regardez ma capture d’écran par vous même. Strike 3!

J’ai 7 fenêtres de Firefox et 6 fenêtres de Terminal d’ouvertes. Il m’est impossible d’accéder rapidement à la fenêtre que je désire. Je dois encore une fois, passer mon temps à minimiser des fenêtres dont je n’ai pas besoin. (bon pour Firefox, normalement j’utilise des onglets, mais imaginez un autre logiciel, admettons 7 documents PDFs dans Aperçu ou Adobe Reader)

MissionControl est donc la pire fonctionnalité de Mac OS X Vista, errr, Lion pardon!

Applications en plein écran

Parlons-en de ces applications en plein écran. Regardez les captures d’écrans suivantes:

  

   

   

   

   

   

   

   

Sincèrement, mise à part Photo Booth, on ne gagne que l’espace de la barre de titre du logiciel ainsi que la barre de menu de Mac OS X. C’est quoi, 20 pixels en hauteur qu’on gagne? Si le mode plein écran changerait drastiquement l’interface comme Photo Booth et iPhoto, l’utilité peut se faire sentir, mais sérieusement, ce n’est pas 20 pixels verticaux qui vont me convaincre d’utiliser Mail, Safari ou iCal en plein écran… Ça peut être très intéressant pour des logiciels de contrôle à distance ou de machine virtuelle, tel que : CoRD, Apple Remote Desktop, VNC Viewer, VMWare Fusion et Parallels Desktop.

Finder

Il y a également d’autres fonctionnalités agaçantes de Lion. Par exemple, par défaut, quand on redémarre l’ordinateur, à sa réouverture, il nous ouvre tout les logiciels qui étaient ouvert lors de son arrêt. Également, le Dock n’affiche pas la petite boule bleu sous les icônes des logiciels ouverts, on ne peut donc pas savoir si une application est ouverte ou non, quand toute ses fenêtres sont minimisées dans l’icône du Dock de cette dernière. Heureusement, des options existent pour désactiver ces comportements.

Un autre truc très agaçant, chaque fois que vous ouvrez un logiciel, il ouvre automatiquement les fenêtres qui étaient ouvertes à sa fermeture. L’économiseur d’écran ne quitte pas non plus en bougeant la souris, on doit absolument appuyer sur un bouton, que se soit sur le clavier ou la souris/trackpad. Je suis présentement à la recherche de commandes dans Terminal pour désactiver ça, car aucune option existe.

Dans le Finder, la barre latérale est maintenant dépourvue de toute couleur. Il est donc plus difficile de différencier les icônes car elles sont tous monochrome. De plus Apple a décidé de réorganiser l’ordre d’affichage dans celle-ci, nous n’avons plus nos disques durs en haut, nos disques réseaux au centre, et notre dossier de départ et applications en dernier. C’est dommage qu’on ne puisse pas remettre l’ordre à laquelle nous étions habitué depuis 6 versions de OS X. Moi ça me gosse aller chercher mes disques durs en bas, plutôt qu’en haut.

Le seul bon move qu’Apple a fait dans cette barre latérale, c’est d’enlever la section de recherches antérieures qui ne servait à rien selon moi. Je ne l’ai jamais utilisé.

Front Row

Front Row n’est plus du tout dans Mac OS X. On peut néanmoins le réinstaller grâce à un paquet disponible sur le net, mais probablement que chaque Combo Update le brisera ou supprimera à chaque fois. Donc pas de Lion pour mon Mac mini mediacenter.

Ceci conclus mes deux articles de Lion bashing. Mes prochains articles sur Lion porteront sur comment dé-iOS-iser Lion, ainsi que les raisons pour lesquelles je l’ai acheté.

Mise à jour: L’article Mac OS X Lion: Why buy this shit!? est disponible ici.

Commentaires

  1. Bonjour,

    complétement d’accord avec la 2ième partie (par chance, je n’ai eu aucun pb à acheter Lion)
    J’ai eu la même réaction avec ical et calendar pour le design : mais qu’est ce que c’est que cette m….
    Pour le mail, j’ai pu le remettre grosse maille comme avant.

    Autre problème chez moi ca lag à mort, mes disques (interne et externes) sont tout le temps utilisés (même après l’indexation spotlight) impossible de savoir par quoi. Sans compter que j’ai régulièrement la petite roue multicolore (un coup sur firefox, un coup sur safari pour tester, etc …)
    Et pourtant j’ai un imac 27′ i5 8Go de ram. Bref je me demande franchement si je ne vais pas revenir sous Snow. J’attend la prochaine mise à jour pour voir si il y a quelques améliorations.

    Et pour frontrow … la lose (pratique en soirée à la maison)

    Je suis déçu.

    Cordialement,
    Kirin.

  2. Bonjour,
    La fonction Exposé classique est encore disponible en faisant un balayage à 4 doigts vers le bas. Cela affiche toutes les fenêtres de l’application active, y compris celles qui sont placées dans le dock. En tout cas, ça fonctionne chez moi…

  3. Bonjour ekhonode,

    Malheureusement, la fonction dont tu parles ne sert qu’à afficher tous les fenêtres de l’application active. Elle fonctionne aussi chez moi, mais ce n’est pas la fonction désirée.

    Moi j’utilisais la fonction « Tous les fenêtres », peut importe l’application, je pouvais rapidement et facilement changer de fenêtre.

    En utilisant la méthode que tu m’as donné, je dois changer pour l’application désirée en premier, puis ensuite, sélectionner à l’aide d’Exposé la fenêtre que je désire.

    Ce n’est pas pratique, cela ajoute un étape de plus pour faire ce qu je veux, et si tous les fenêtres de l’application que je désire sont minimisées, je suis obligé de tous les ramener au premier plan, pour ensuite n’en choisir qu’une; celle que je veux.

    Ne plus avoir « Tous les fenêtres » comme choix pour Exposé vient de m’handicaper énormément.

  4. Mon avis sur Lion est plus partagé que le votre. Si certaines features comme le Launchpad sont totalement inutiles selon moi en effet, Mission Control par exemple n’est pas aussi foireux que vous le dites.
    Je trouve qu’il clarifie réellement ce qui était proposé avec Exposé. Avec un grand nombre d’applications ouvertes, le regroupement et la présence d’icône permet de s’y retrouver rapidement. La façon dont sont affichés les applications plein écran est plutôt gênante cela dit.
    Une nouveauté qui me gène pas mal est le manque de personnalisation des gestures (le retour au bureau est horrible ; l’accès au Launchpad aussi, mais ça j’m’en sers pas).
    Pour finir, horreur ultime : impossible de régler le son finement avec le raccourci alt+Shift+ comme c’était le cas auparavant.
    Globalement, je ne suis ni conquis ni déçu par Lion. Si certaines choses semblent être un pas en arrière, d’autres apportent un certain confort (défilement « naturel », autocorrection, Mission Control, etc.) et toutes ces petites choses se compensent. Heureusement que Lion n’était pas vendu plus cher…

  5. Salut Hugo,

    Tu as bien raison, lorsqu’on a beaucoup d’applications ouvertes, il est plus facile de trouver les fenêtres de celle-ci grâce aux icônes de Mission Control.

    Il est vrai aussi que pour la majorité des utilisateurs, il ne devrait pas y avoir plus que 2-3 fenêtres de chaque applications ouvertes à la foi. C’est le scénario idéal pour Mission Control.

    Cependant pour un utilisateurs avancé, qui risque d’avoir beaucoup plus de fenêtres ouvertes, je trouve que c’est un recul. Il n’est pas possible de différencier plus de trois fenêtres de la même application. Dans mon cas, ça me frustre énormément car je gosse beaucoup dans Terminal et j’ai souvent beaucoup de document PDF dans Aperçu et de fichiers Excel ouverts.

    Pour les gestures, tu vois, je n’étais même pas au courant, puisque mon portable est beaucoup trop vieux. Mon trackpad ne peut que détecter deux doigts à la fois, et seulement pour le défilement. Par contre, moi je peux régler mon son finement avec les touches fonctions de mon clavier. Je n’ai pas le « nouveau » clavier avec les boutons iTunes et aucune pomme sur les boutons commandes.

    Il est certain qu’avec un portable unibody j’aurais surement une meilleure expérience avec Lion, pour ce qui est de tous les options avec le trackpad.

    Cela dit, je vais pondre un article plus positif sur Lion éventuellement, expliquant les raisons pour lesquelles on devrait l’acheter. Je manque malheureusement de temps.

    Guizmo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *